Déjà en 1938, un accident d’autocar à Villemoustaussou (Revue de presse)

Alors que l’on est encore sous le choc du drame de Puisseguin lors duquel 42 personnes ont péri dans une collision mettant en jeu un camion de transport routier et un autobus menant des retraités en voyage dans le Sud-Ouest de l’Aquitaine, je me suis souvenu d’un fait divers recueilli lors de mes recherches sur l’histoire de Villemoustaussou.

Accident dont le récit est retranscrit de la même manière dans différents journaux.

« Un terrible accident d’autocar s’est produit, hier, à 7 kilomètres de Carcassonne. A un kilomètre de Villemoustaussou (Aude), un car assurant le service Carcassonne-Albi, qui roulait à bonne allure, perdit sa roue arrière gauche par suite d’une rupture mécanique. Le pont arrière racla la chaussée et le réservoir d’essence s’enflamma. En quelques secondes, le véhicule fut en flammes.

La plupart des voyageurs réussirent à se sauver par les portières ou par les glaces, non sans recevoir, d’ailleurs, des brulures. Malheureusement, six personnes ne purent se dégager et périrent carbonisées.

Immédiatement alerté, le poste permanent des pompiers de Carcassonne arrivait sur les lieux et coopérait à l’extinction de l’incendie, déjà combattu par les habitants de Villemoustaussou. En même temps, un autocar de passage transportait les blessés à Carcassonne. Deux d’entre eux, légèrement atteints, ont pu quitter l’hôpital après pansement.

Six autres personnes ont reçu des blessures plus graves et sont l’objet de soins attentifs.

Par ailleurs, le chauffeur de l’autocar a reçu de nombreuses brulures.

Les personnes qui ont trouvé la mort dans cet accident n’ont pas encore toutes été identifiées.

Mme Bourguignon, qui est soignée à l’hôpital, a reconnu, parmi les victimes, son père, M, Tisseyre, et sa fillette, 4 ans. De son côté, M. Eugène Chabert a identifié sa belle-mère, Mme Soual, 58 ans, et son beau-frère, M. Edmond Camps, 40 ans, habitant tous les deux la Redorte.

Les deux autres victimes seraient Mme Yvonne Rabout âgée de 29 ans, demeurant à la Higue, et sa fille, âgée de 4 ans. »

Le Temps, 5 novembre 1938.

Voici les photos correspondant aux articles en question :

villemoustaussou-le-matin-1938-1

Le Matin, 4 novembre 1938 (vue 1 sur 3)

villemoustaussou-le-matin-1938-2

Le Matin, 4 novembre 1938 (vue 2 sur 3)

villemoustaussou-le-matin-1938-3

Le Matin, 4 novembre 1938 (vue 3 sur 3)

villemoustaussou-le-journal-1938

Le Journal, 4 novembre 1938

villemoustaussou-le-temps-1938-1

Le Temps, 5 novembre 1938 (vue 1 sur 2)

villemoustaussou-le-temps-1938-2

Le Temps, 5 novembre 1938 (vue 2 sur 2)

L'Humanité

L’Humanité, 4 novembre 1938

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *